3

"C'est avec un gros pincement au cœur que je quitte le Liban et toute l'équipe de L'Orient-Le Jour. Grosse pensée à Poly, ce chien fou que j'ai vu grandir et qui m'a tenu compagnie tous les jours." - Marc-Antoine, par une publication Facebook réalisée avant de revenir en France.